Jeunesse

Jeunesse/sante/Actualité

Importante baisse du nombre de signalements à la DPJ

La Direction de la protection de la jeunesse du Bas-St-Laurent a reçu une centaine de signalements de moins qu’à la même période l’année dernière.

La directrice de la DPJ, Anne Duret, avoue que la période de confinement décrétée par le gouvernement Legault explique en bonne partie ces statistiques à la baisse.

Madame Duret souligne néanmoins que tous les services en périnatalité sont maintenus depuis le début de cette crise. Elle ajoute que différentes initiatives ont été mises en place afin de garder un contact avec les familles.

D’autre part, Anne Duret accueille favorablement le retour en classe des jeunes du primaire à compter de lundi. Madame Duret précise que la majorité des signalements provient des écoles et des Centres de la petite enfance.

SHARE

Importante baisse du nombre de signalements à la DPJ