Ainés

Ainés/Actualité

Harold LeBel à nouveau à la défense des aînés

Le député de Rimouski déplore le sort réservé aux personnes vivant en CHSLD et en résidences privées.

Dans une longue lettre ouverte, Harold LeBel se demande comme le Québec a pu en arriver à une telle situation. Selon monsieur LeBel, le traitement des personnes âgées demeurant dans ces établissements demeure complètement inacceptable. À titre de porte-parole de l’aile parlementaire du Parti Québécois pour les aînés depuis près de 4 ans, Harold LeBel affirme qu’il ne compte plus ses interventions en faveur d’un réinvestissement dans les CHSLD, d’un meilleur encadrement et de davantage de soutien pour les résidences privées pour aînés. Il ajoute que le PQ revendique depuis longtemps de meilleures conditions de travail pour les préposés aux bénéficiaires. Harold LeBel rappelle que sa formation a proposé diverses initiatives pour assurer un meilleur encadrement des aînés.

Rappelant que les préposés aux bénéficiaires gagnaient, dans le secteur privé autour de 13 $ de l’heure, il fait valoir que sans crise de la COVID-19, ils auraient perdu, le 31 mars, une prime de 180 $ remise deux fois par année. Harold LeBel ne croit pas que les deux mille 600 places que créera le gouvernement Legault dans les maisons pour aînés vont améliorer la situation.

SHARE

Harold LeBel à nouveau à la défense des aînés