Jeunesse

Jeunesse/sante/Transports/Éducation/Actualité

Les chauffeurs d’autobus scolaire inquiets

Les chauffeurs d’autobus scolaire demandent que les transporteurs respectent à 100% leurs contrats avec la Commission scolaire des Phares.

Ils ont fait parvenir une lettre en ce sens à la direction de l’organisme ainsi qu’au ministre de l’Éducation et au 1er ministre. La commission scolaire a décidé, jusqu’à maintenant, d’honorer les contrats avec les transporteurs à hauteur de 50%.

Leur porte-parole, Grégory Thorez, estime que la commission scolaire peut se plier à une telle demande puisque ces montants étaient déjà prévus dans son budget. Monsieur Thorez mentionne que si ses collègues et lui réclament de l’assurance-emploi, ils n’en auront plus cet été. Il fait remarquer que la commission scolaire aura à la fois besoin des transporteurs et des chauffeurs lorsque la situation sera revenue à la normale.

Grégory Thorez conclut en mentionnant que les chauffeurs assument d’importantes responsabilités dont la gestion d’un grand nombre d’élèves.

SHARE

Les chauffeurs d’autobus scolaire inquiets