Justice

Justice/Actualité

390 jours de prison de plus pour Marc Guimond

L’homme, qui a blessé en février une femme avec un projectile d’une arme à plomb à Rimouski, écope de 540 jours d’emprisonnement.

Marc Guimond, âgé de 43 ans, a plaidé coupable lundi à une accusation de port d’une arme dans un dessein dangereux. En tenant compte de la détention préventive, l’accusé devra purger 390 autres jours de prison. Une probation de trois ans suivra la peine d’emprisonnement dont deux suivies par un agent. Le quadragénaire ne pourra posséder des armes pendant dix ans. La sentence comprend aussi le prélèvement d’un échantillon d’ADN pour analyse génétique.

Les événements sont survenus peu après 2 heures dans la nuit du 21 février dans un bar de la rue Évêché Ouest. Les blessures étant légères, la victime n’a pas eu besoin de se rendre à l’hôpital.

Dans les heures qui ont suivi, les policiers se sont rendus dans un immeuble à logement de la 5e rue Est où ils ont procédé à l’arrestation du suspect.

SHARE

390 jours de prison de plus pour Marc Guimond