Relations de travail

Relations de travail/sante/Actualité

La FIQ propose des solutions pour améliorer les conditions de travail de ses membres

Linda Lapointe, vice-président de la FIQ et Cindie Soucy, présidente régionale de la FIQ. Photo-CKMN

La Fédération interprofessionnelle de la santé réclame une loi sur les ratios.

De passage à Rimouski vendredi, la vice-présidente de la FIQ, Linda Lapointe a affirmé qu’une telle loi constituerait une solution à la surcharge de travail et au temps supplémentaire obligatoire.

Madame Lapointe précise qu’un projet-pilote, mené dans 17 établissements de la province pendant quatre mois, dont le Centre hospitalier régional du Grand-Portage, a donné des résultats positifs. La présidente régionale de la fédération, Cindie Soucy, mentionne que l’augmentation du nombre de professionnelles sur les divers quarts de travail a permis de diminuer le niveau d’anxiété des patients, d’avoir un meilleur suivi clinique et de prise en charge globale des patients et une valorisation du travail. En se basant sur ces résultats, les responsables de la FIQ souhaitent que ce système soit instauré de façon permanente.

D’autre part, les professionnelles des soins de santé devraient refuser lundi d’effectuer du temps supplémentaire obligatoire.

SHARE

La FIQ propose des solutions pour améliorer les conditions de travail de ses membres