sante

sante/Actualité

Changements à venir pour le code blanc

D’ici à l’été, les préposés à l’entretien ménager du Centre intégré de santé du Bas-St-Laurent ne seront plus obligés d’intervenir dans des situations de détresse.

Cette décision fait suite à une médiation arbitrale qui a eu lieu à la mi-mars concernant les dossiers de « codes blancs ». Les employés, qui ne se soumettaient pas à cette directive, pouvaient faire face à des mesures disciplinaires allant jusqu’au congédiement.

Le conseiller syndical au Syndicat canadien de la fonction publique, Yanick Proulx, affirme que l’exercice s’est bien déroulé et que des travaux en découlant ont été amorcés. Selon monsieur Proulx, l’employeur a fait preuve de compréhension afin d’apporter les correctifs nécessaires  pour rétablir une situation qui était, dit-il, réellement problématique.

De son côté, la présidente du syndicat, Johanne Campagna, mentionne que tous les membres, qui se porteront volontaires, recevront une formation adaptée et reconnue.

SHARE

Changements à venir pour le code blanc