Relations de travail

Relations de travail/sante/Actualité

Rehaussement de postes dans le réseau de la santé

Le Centre intégré de santé du Bas-St-Laurent entreprend une démarche de rehaussement de postes auprès de plusieurs catégories de ses employés.

La direction du CISSS veut ainsi stabiliser ses équipes de travail et améliorer les conditions d’exercice dans un contexte où la main-d’œuvre se fait de plus en plus rare. La démarche touche les infirmières, infirmières auxiliaires, auxiliaires en santé et services sociaux, préposés aux bénéficiaires et inhalothérapeutes de l’ensemble des installations du territoire. Cette vaste opération s’effectue conjointement avec les différentes instances syndicales concernées. Les parties ont convenu d’offrir à toutes les infirmières une possibilité de rehaussement volontaire à temps complet.

Les employés, détenteurs d’un poste à temps partiel d’infirmière auxiliaire, d’auxiliaire en santé et services sociaux, de préposé aux bénéficiaires et d’inhalothérapeute, recevront aussi cette proposition selon les différents besoins des territoires. La directrice des ressources du CISSS, Annie Leclerc, mentionne que le nombre précis de personnes concernées par le processus sera connu au début du mois de mai.

L’entrée en vigueur des nouveaux horaires est prévue pour le début de l’automne. Cette démarche est désormais possible grâce à la signature des conventions collectives locales. Une deuxième phase est prévue pour les autres titres d’emploi représentés par le Syndicat canadien de la fonction publique.

SHARE

Rehaussement de postes dans le réseau de la santé