sante

sante/Actualité

Négociations dans le secteur de la santé: Le CISSS déçu

 

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent se dit très déçu d’avoir été incapable d’en venir à une entente avec l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux.

La direction affirme avoir fait des concessions lors de la médiation. Elle mentionne que sur les 26 matières locales, 21 ont été convenues et que 5 matières n’ont pas trouvé entente. Les gestionnaires du Centre intégré de santé tiennent également à préciser que la période de négociation a pris fin le 30 septembre, et ce, conformément au délai prévu à la Loi concernant les unités de négociation dans le secteur des affaires sociales et modifiant la Loi sur le régime de négociation des conventions collectives dans les secteurs public et parapublic.

Le processus de médiation s’est déroulé entre 8 janvier et le 20 mars. Pour la suite des choses, chacune des parties aura à soumettre au médiateur-arbitre une proposition globale.

Une rencontre ultime devrait se tenir le 18 juin avant l’étape finale d’arbitrage. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rappelle qu’il a convenu et signé les conventions collectives avec les 3 autres associations syndicales représentant des employés de l’établissement et que les matières à négocier sont exactement les mêmes pour les 4 syndicats.

SHARE

Négociations dans le secteur de la santé: Le CISSS déçu