Relations de travail/sante/Actualité

Reprise de négociations dans le domaine de la santé

Photo-Archives CKMN

Début de la médiation entre l‘Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux et le Centre intégré de santé du Bas-St-Laurent.

Les pourparlers ont été rompus il y a maintenant plus de trois mois. Mélanie Bernier, représentante nationale de l’APTS dans la région, précise que son groupe va se présenter à la table pour négocier les meilleures conditions de travail possibles pour les syndiqués. Madame Bernier fait valoir que ses membres tiennent absolument à des dispositions locales négociées et non imposées.

Rappelons que les négociations ont été interrompues le 30 septembre. L’employeur avait alors invoqué la date butoir prévue dans la loi pour enclencher le processus de médiation afin de justifier son retrait, emboîtant ainsi le pas aux autres CISSS et CIUSSS de la province. L’APTS n’était toutefois pas du même avis et avait maintes fois appelé à la reprise des pourparlers, sans succès. Mélanie Bernier souligne que la loi impose des délais relativement serrés pour cette étape. Elle confie que des matières importantes restent à régler. Contrairement aux autres syndicats, l’APTS représente plus de 60 titres d’emploi différents, répartis dans plusieurs missions du CISSS. Mélane Bernier est d’avis que la future convention collective doit prendre en compte les spécificités du travail de tous ces gens.

SHARE

Reprise de négociations dans le domaine de la santé