sante

sante/Actualité

Un cadeau de circonstance aux membres du CISSS

L’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux du Bas-St-Laurent se dit prête à reprendre les négociations avec l’employeur. 

La représentante nationale de l’APTS dans la région, Mélanie Bernier, croit qu’il est encore temps d’éviter la médiation, même si la date limite pour la conclusion d’une entente est dépassée. Selon madame Bernier, l’argument de la date butoir n’est qu’un faux prétexte, une mascarade.

Lors de la séance du conseil d’administration du CISSS mercredi à Trois-Pistoles, les représentants syndicaux ont posé un geste symbolique afin de dénoncer la lenteur des négociations

En ce jour d’Halloween, les syndiqués en ont profité pour remettre des citrouilles à leur employeur afin de souligner, disent-ils, son manque d’écoute. Ils ont remis 14 citrouilles numérotées représentant le nombre de matières encore à négocier entre les parties.

Mélanie Bernier estime que ça fait quatre ans qu’on presse le citron avec la réforme, les fusions et les compressions budgétaires.

SHARE

Un cadeau de circonstance aux membres du CISSS