Sécurité publique/Affaires municipales/Actualité

Les pompiers de Mont-Joli ont un 1er contrat de travail

Photo : Assis : Mathieu Morissette, trésorier du Syndicat des pompières et pompiers du Québec – section locale Mont-Joli, Olivier Harton, président, le maire Martin Soucy, Joël Harrisson, directeur général de la Ville de Mont-Joli. Debout : Antoine Pigeon, pompier, Gilles Lavoie, conseiller municipal responsable des ressources humaines, Robin Guy, conseiller municipal de la sécurité incendie, Paul Martineau, chef de division, opérations et prévention, et Robert Roger, directeur du service de sécurité incendie de la Ville de Mont-Joli. Photo-Courtoisie Ville de Mont-Joli

 

1ère convention collective pour les pompiers de Mont-Joli.

Les parties patronale et syndicale ont signé officiellement mercredi matin cette entente à l’Hôtel de ville.  Le contrat de travail est d’une durée de cinq ans pour les 33 pompiers à l’emploi des casernes de Mont-Joli, de Sainte-Angèle-de-Mérici et de Saint-Donat. Ces trois casernes assurent également la protection incendie des municipalités de Sainte-Flavie et de Saint-Joseph-de-Lepage.

Au chapitre salarial, un rattrapage était nécessaire pour atteindre la rémunération versée dans les villes de taille comparable à Mont-Joli. L’augmentation atteint un peu plus de 14 % sur cinq ans, soit 2,8 % en moyenne par année. De plus, les pompiers bénéficient de conditions de travail bonifiées, notamment au plan opérationnel. Le maire, Martin Soucy, se dit satisfait de cet accord.

Extrait de 16 sec.

Le président du syndicat, Olivier Harton, formule le même commentaire.

 

SHARE

Les pompiers de Mont-Joli ont un 1er contrat de travail