sante

sante/Actualité

L’installation des barrières anti-suicide bien accueillie

Photo- Crédit ministère des Transports

Le directeur du Centre de prévention du suicide et d’intervention de crise du Bas-St-Laurent accueille favorablement l’installation de barrières anti-suicide sur le pont de la rivière Rimouski.

Louis-Marie Bédard estime qu’il s’agit de l’aboutissement d’un dossier important sur lequel les différents acteurs concernés ont travaillé au cours des derniers mois.

Monsieur Bédard demeure convaincu que ces barrières constituent un moyen dissuasif pour empêcher des personnes de mettre fin à leurs jours. Il cite l’exemple du pont Jacques-Cartier à Montréal où les actes ont diminué de moitié. Louis-Marie Bédard signale un autre facteur souvent passé sous silence lors de suicides à partir de telles infrastructures, soit les impacts psychologiques pour les secouristes et les personnes circulant dans les sentiers en bas du pont.

Une vingtaine de suicides sont survenus depuis la construction du pont au-dessus de la rivière Rimouski.

SHARE

L’installation des barrières anti-suicide bien accueillie