Relations de travail/Forêt/Actualité

Les travailleurs sylvicoles haussent le ton

Photo-Courtoisie CSN

Les travailleurs sylvicoles de la région menacent d’enclencher des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève afin d’obtenir gain de cause dans leurs revendications.

Les syndiqués de sept groupements forestiers, dont ceux de la Société d’exploitation des ressources de la Neigette, ont approuvé à plus de 90% ces moyens d’action en assemblées générales. Le président du Syndicat national de la sylviculture, affilié à la CSN, René Martel, indique que trois principaux points sont au centre des préoccupations de son organisation. Elle souhaite un contrat de travail de trois ans, le droit pour les travailleurs de refuser de travailler dans des conditions dangereuses ainsi que des augmentations salariales de 12% sur trois ans.

De leur côté, les employeurs veulent obtenir des conventions collectives de cinq ans. Les contrats de travail de ces travailleurs sont échus depuis le 31 décembre. Le travail sur le terrain doit débuter en juin.

SHARE

Les travailleurs sylvicoles haussent le ton