En bref

Océanic/Actualité/Sport

Relations de travail/Actualité

Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

sante/Économie/Actualité

Actualité

Éducation/Actualité

sante/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

sante/Actualité

Fait divers/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Politique/Actualité

agriculture/Environnement/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Culturel/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

sante/Actualité

sante/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

Communications et technologie/Actualité

Développement régional/industrie/Actualité

Religion/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Habitation/Actualité

Justice/Actualité

Jeunesse/sante/Actualité

Habitation/Économie/Actualité

Culturel/Actualité

Politique/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

Recherche/Économie/Actualité

Transports/Actualité

Transports/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Fait divers/Actualité

Jeunesse/Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Justice/Fait divers/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Actualité

sante/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Un éreintant voyage pour l’Océanic

L’Océanic entreprend mercredi soir un éprouvant voyage de quatre matchs en cinq jours sur les patinoires extérieures. La formation rimouskoise effectuera un 1er arrêt à Victoriaville contre les Tigres. La troupe de Louis Robitaille n’a pas performé jusqu’à maintenant selon les attentes cette saison. Après une journée de repos, l’Océanic reprendra l’action vendredi contre les meneurs au classement général en ce jour, les Voltigeurs de Drummondville. À noter qu’il n’y a que sept points d’écart entre la 1ère et la 9e position. L’Océanic occupe actuellement le 5e échelon avec 34 points. Shawinigan samedi et Gatineau dimanche constitueront les autres destinations des hommes de Serge Beausoleil. L’Océanic qui sera privé d’importants éléments en attaque lors de ce périple, soit Alex-Olivier Voyer, Samuel Gaumond et Yannick Bertrand.

SHARE

Un éreintant voyage pour l’Océanic