Actualité

Politique/Actualité

sante/Actualité

Fait divers/Actualité

Religion/Culturel/Actualité

Culturel/Actualité

Habitation/Économie/Actualité

Éducation/Actualité/Sport

Économie/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Économie/Politique/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Économie/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Éducation/Actualité

Actualité/Sport

Environnement/Économie/Actualité

Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Éducation/Justice/Actualité

Fait divers/Actualité

Tourisme/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Actualité

Politique/Actualité

Économie/Politique/Actualité

Politique/Actualité

Actualité/Sport

Politique/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Actualité/Sport

Religion/Actualité

Fait divers/Actualité

Justice/Actualité

agriculture/Économie/Actualité

Économie/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Religion/Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

Actualité

Transports/Actualité

Famille</sante/Actualité

industrie/Économie/Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

Les vélos d’Argon 18 au sommet de la discipline

Grand moment de fierté pour le mont-jolien d’origine, Gervais Rioux.

Le nouveau vélo de sa compagnie, Argon 18, le Gallium Pro 2018, occupe présentement la tête du Tour de France 2017. Il est monté par Fabio Aru, de l’équipe Astana Pro Team.

Ce dernier se dit très satisfait de sa victoire lors de la 12e étape. Aru affirme que c’est impressionnant à quel point il se sent bien sur son nouveau vélo. Il mentionne que dans la dernière ascension de la journée, le Gallium Pro 2018 lui a procuré tout ce dont il avait besoin pour performer. À 3 kilomètres de l’arrivée, quand il a décidé d’attaquer, le Gallium Pro a parfaitement répondu dit-il.

 

SHARE

Les vélos d’Argon 18 au sommet de la discipline