sante/Actualité

Une profession en santé

Lucie Tremblay, présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Photo-Site de OIIQ

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec dresse un portrait très positif de cette profession au Bas-St-Laurent.

La présidente de l’ordre, Lucie Tremblay, a effectué une tournée lundi dans la région afin de rencontrer ses membres. Madame Tremblay indique que le territoire compte plus de mille 900 infirmières/infirmiers, ce qui correspond à une moyenne de 9,6 par tranche de mille habitants alors que la moyenne provinciale s’établit à 8,4. Sept infirmières praticiennes spécialisées exercent leur profession au Bas-St-Laurent. Lucie Tremblay aimerait voir ce nombre grimper à 70 d’ici à 2024. D’ailleurs, madame Tremblay révèle une statistique encourageante en ce qui a trait aux études universitaires. Elle souligne que 90% des finissants du secteur collégial poursuivent leur formation à l’université, ce qui constitue la plus forte proportion au Québec. Une maîtrise est nécessaire pour être infirmière praticienne spécialisée.

D’autre part, Lucie Tremblay a dû mal à comprendre qu’on parle de pénurie de main-d’œuvre dans ce secteur alors que 50% des professionnels travaillent à temps partiel.

SHARE

Une profession en santé