Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Environnement/Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Fait divers

Politique/Actualité

Actualité

Économie/Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Beaucoup d’argent requis pour les immobilisations des aéroports régionaux

Les aéroports régionaux du Québec nécessitent des investissements de près de 400 millions de dollars en immobilisations sur cinq ans.

Il s’agit du principal constat d’une étude réalisée à l’initiative de l’Union des municipalités du Québec. À eux seuls, les aéroports exploités par les municipalités et les MRC présentent des besoins financiers de 232 millions dollars pour la même période, soit près de 60% de l’ensemble des aéroports. Les priorités d’investissements sont variées et elles touchent tant au maintien et au développement des pistes, des voies de circulation et des aires de stationnement, côté air et côté terre, aux bâtiments qu’à l’acquisition et à la réfection d’équipements de service, de sécurité, d’entretien et d’accueil.

Selon le maire de Gaspé, Daniel Côté, cette étude démontre clairement que les programmes gouvernementaux doivent être revus et bonifiés. Monsieur Côté considère que chaque aéroport a son importance stratégique, géographique ou de niche. Il est donc primordial que chacun d’entre eux soit utilisé à son plein potentiel, au bénéfice des communautés desservies allègue Daniel Côté, président du Comité sur les aéroports régionaux de l’UMQ.

SHARE

Beaucoup d’argent requis pour les immobilisations des aéroports régionaux