Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Environnement/Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Fait divers

Politique/Actualité

Actualité

Économie/Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Actualité

Bon résultat pour l’UQAR à la compétition de bajas aux États-Unis

Photo-Facebook

Belle performance des représentants en génie de l’Université du Québec à Rimouski à la dernière compétition de bajas en Illinois.
Les bajas sont des courses de sport mécanique nées aux États-Unis dans les étendues désertiques et dont le principe est assez similaire au rallye-raid. Chaque équipe doit bâtir un véhicule à partir d’un moteur identique.

Lors de la compétition de la semaine dernière aux États-Unis, les six membres de l’UQAR ont terminé en 22e position sur 120 équipes de partout dans le monde après être partis 70e. Ils ont même momentanément occupé la 6e place. Un des membres de la formation rimouskoise, Simon Amyot, indique que son groupe a dû cependant surmonter différents bris lors de la course d’endurance de quatre heures, notamment des crevaisons et des bris de joints de cardans.

Jean-Philippe Collin, Pierre-Luc Ouellet, Philippe Méthot, Félix Breton et François Ouellet font aussi partie de l’équipe de Rimouski. Ces étudiants sont inscrits en génies mécanique et en électro-mécanique.

SHARE

Bon résultat pour l’UQAR à la compétition de bajas aux États-Unis