Actualité

sante/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Actualité

Économie/Actualité

sante/Actualité

Économie/Actualité

agriculture/Actualité

Sécurité publique/Environnement/Actualité

Éducation/Actualité

Religion/Culturel/Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

Religion/Culturel/Actualité

Économie/Actualité

Environnement/Actualité

Culturel/Actualité

sante/Actualité

Communications et technologie/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Justice/Actualité

Fait divers/Actualité

Sécurité publique/Actualité

sante/Actualité

Transports/Économie/Actualité

sante/Actualité

Transports/Politique/Actualité

Éducation/Actualité

Affaires municipales/Politique/Actualité

Éducation/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

Économie/Actualité

sante/Actualité

Transports/Actualité

Transports/Politique/Actualité

Économie/Actualité

sante/Actualité

Habitation/sante/Politique/Actualité

Habitation/Économie/Actualité

Politique/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

industrie/Économie/Actualité

Tourisme/Actualité

sante/Transports/Actualité

Démographie/Actualité

Affaires municipales/Actualité/Sport

sante/Actualité

Justice/Fait divers/Actualité

Actualité

Normand Dagenais reconnaît sa culpabilité

Revirement de situation lundi matin au palais de justice de Rimouski.

L’ex-directeur général de la Coopérative des consommateurs de Rimouski, Normand Dagenais qui devait y subir son procès, a plaidé coupable à une des deux accusations pesant contre lui.

Normand Dagenais a reconnu sa culpabilité à une accusation de fraude de plus de cinq mille dollars. Les faits reprochés ont été commis entre 2004 et 2011. Les sommes en cause atteignent 710 mille dollars. Normand Dagenais avait été arrêté en mars 2015. Son avocat, Simon Chartier, a demandé la préparation d’un rapport pré-sententielle. Les représentations sur sentence auront lieu les 23 et 24 octobre.

De son côté, l’ancien président de la Coopérative des consommateurs, Richard Guay, doit subir son procès à compter du 23 mai.

 

SHARE

Normand Dagenais reconnaît sa culpabilité