organismes communautaires

organismes communautaires/Jeunesse/Violence contre les femmes/Pauvreté/sante/Actualité

Les groupes communautaires descendent encore dans la rue

Importante mobilisation des organismes communautaires du Bas-St-Laurent pour obtenir une bonification de leur financement.

Les représentants de plus d’une cinquantaine de ces groupes ont manifesté à ce sujet jeudi à Rimouski. Après s’être rassemblés au parc de la Gare en fin d’avant-midi, les participants ont marché dans les rues de la Ville, avec un arrêt devant les bureaux de Revenu Québec sur l’avenue Belzile. Très satisfaite de la participation des organismes, la coordonnatrice de la Table régionale des organismes communautaires du Bas-St-Laurent, Émilie St-Pierre, considère que c’est le budget de la dernière chance pour ces organisations le 22 mars à Québec.

Réaliste, madame St-Pierre ne s’attend pas à ce que le gouvernement Legault comble immédiatement l’entièreté du manque à gagner des 460 M $ dont 20 M$ au Bas-St-Laurent. Elle souhaite néanmoins le dépôt d’un plan pour régler la question du sous-financement.

Faute d’argent, des organismes communautaires doivent suspendre leurs activités ou carrément fermer leurs portes, comme ça a été le cas en février à la Maison de l’Espoir de Mont-Joli.

SHARE

Les groupes communautaires descendent encore dans la rue