Ainés

Ainés/sante/Actualité

Assouplissements sanitaires: Les aînés un peu oubliés selon le député de Rimouski

Le député de Rimouski accueille avec un certain soulagement les assouplissements aux consignes sanitaires édictées par le gouvernement.

Harold LeBel salue, entre autres, la réouverture graduelle des restaurants, des salles de spectacle et la reprise des activités sportives, excluant les compétitions. Monsieur LeBel estime cependant que le gouvernement Legault a quelque peu oublié les aînés. Mis à part un certain élargissement des droits de visite dans les différents établissements où ils vivent, le député indépendant se demande que retrouve-t-on pour eux?

Harold LeBel mentionne qu’une très grande majorité de personnes âgées demeurent très actives, mais depuis le confinement de décembre, il mentionne qu’elles ne peuvent plus participer à aucune activité sociale.

Avec plus du quart de la population ayant 65 ans et plus, monsieur LeBel croit qu’il ne faut pas négliger les besoins de ces personnes au Bas-St-Laurent.

 

SHARE

Assouplissements sanitaires: Les aînés un peu oubliés selon le député de Rimouski