Restauration

Restauration/Affaires/Actualité

Harold LeBel appuie les revendications des microdistilleries

Le député de Rimouski exhorte le gouvernement québécois de revoir ses règles envers les microdistilleries.

Selon Harold LeBel, ces entreprises sont soumises aux règles désavantageuses de la Société des alcools du Québec (SAQ), surtout dans le contexte des moyens de pression en cours des employés d’entrepôt de la société d’État. Monsieur LeBel signale qu’en novembre et décembre, les microdistilleries peuvent récolter jusqu’au tiers de leur chiffre d’affaires annuel.

Le député indépendant appuie les revendications des microdistilleries. Il demande que celles-ci cessent de verser 52 % du prix du spiritueux à la SAQ pour chaque vente en boutique, alors qu’elle ne participe pas à ces ventes. Ensuite, elles veulent distribuer leurs produits directement aux bars et restaurants plutôt que de devoir passer par la Société des alcools. Enfin, elles réclament la possibilité d’offrir leurs alcools dans les marchés publics et autres événements, comme c’est le cas pour les bières, vins et cidres.

Le Bas-St-Laurent compte trois microdistilleries situées à Rimouski, Mont-Joli et Saint-Arsène.

SHARE

Harold LeBel appuie les revendications des microdistilleries