Sécurité publique

Sécurité publique/Actualité

Accusations criminelles contre un automobiliste

 

Les policiers de la Sûreté du Québec ont arrêté vers 1 h15 mercredi un automobiliste roulant à grande vitesse sur la route 132 et dans un état d’ébriété très avancé.

L’homme circulait à un peu plus de 175 km/h dans le secteur Rivière-Hâtée à Rimouski alors la limite permise par la loi est limitée à 90 km/h. Soumis à l’alcootest, le conducteur avait, dans son organisme, une quantité d’alcool d’un peu plus de 3 fois la limite permise par la loi.

L’automobiliste, un homme âgé dans la quarantaine de St-Marcellin, a pu quitter le poste de la SQ un peu plus tard durant la nuit. Il a été libéré avec promesse de comparaître à une date ultérieure.  Il fait face à des accusations de conduites avec les capacités affaiblies. Il pourrait également devoir répondre à une accusation de fuite en vertu du Code criminel pour avoir tenté de fuir les policiers.

Par ailleurs, un constat d’infraction pour avoir conduit à une vitesse supérieure à celle permise au montant de 1613 $ lui a été signifié, en plus de 18 points d’inaptitude à son permis. Celui-ci a été suspendu sur-le-champ pour une période de 90 jours alors que son véhicule automobile a été saisi pour 30 jours.

 

 

 

SHARE

Accusations criminelles contre un automobiliste