Jeunesse

Jeunesse/Relations de travail/Famille</Actualité

Débrayages dans les CPE de la CSN

Les éducatrices des Centres à la petite enfance du Bas-St-Laurent, affiliés à la CSN, seront en grève jeudi et vendredi.

Les syndiqué (es) veulent ainsi accroître la pression sur le gouvernement afin d’obtenir une amélioration jugée considérable de leurs conditions de travail. Après avoir manifesté devant leurs établissements respectifs jeudi, les travailleuses et travailleurs se rendront à Québec vendredi pour participer à un grand rassemblement qui culminera devant l’hôtel du Parlement.

Les 11 000 employés (es) des CPE, membres de la CSN se sont dotés d’un mandat de 10 jours de grève à la fin de l’été. Les syndiqués (es) revendiquent notamment une augmentation salariale équitable pour tous les titres d’emploi. Les représentants syndicaux mentionnent qu’une technicienne en service de garde gagnait 29,05 $ l’heure au maximum de l’échelle salariale avant la négociation du secteur public contre 25,15 $ pour une éducatrice en CPE.

Ils plaident que ces personnes détiennent la même formation collégiale.  Les membres demandent également des moyens pour donner de meilleurs services aux enfants, dont ceux à besoins particuliers, ainsi que le respect en tout temps des ratios pour la sécurité des tout-petits.

SHARE

Débrayages dans les CPE de la CSN