Ainés

Ainés/Actualité

Zéro tolérance pour la maltraitance envers les aînés et autres personnes vulnérables

Le Centre intégré de santé du Bas-Saint-Laurent se dote d’une politique de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité.

Puisque chaque personne a droit au respect et à la dignité, le CISSS entend prévenir et intervenir dans de telles situations. La politique s’adresse à l’ensemble des usagers et des résidents recevant des soins et des services dans une installation couverte par l’organisme.

Le directeur de la qualité, de l’évaluation, de la performance et de l’éthique clinique, Gino Beaudoin, affirme qu’il existe plusieurs formes de maltraitance.

Monsieur Beaudoin souligne que cette maltraitance peut notamment être verbale, physique, psychologique et sexuelle.

Au quotidien, cela implique que l’usager ou le résident soit traité et reçoive des services dans un environnement exempt de violence ou de négligence lui assurant une protection, une sécurité et une qualité de soins et de services adaptés à sa condition.

Le personnel du Centre intégré de santé recevra une formation pour bien faire respecter la nouvelle politique.

En 2019-2020, le commissariat aux plaintes a reçu 108 plaintes pour maltraitance. Ce nombre a diminué à 84 l’année suivante.

SHARE

Zéro tolérance pour la maltraitance envers les aînés et autres personnes vulnérables