Relations de travail

Relations de travail/sante/Actualité

Débrayage dans le monde de la santé

Les syndiqués de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) tiennent deux journées de grève générale lundi et mardi.

Ils veulent dénoncer l’impasse qui subsiste après 18 mois de travaux aux tables de négociation pour le renouvellement de leur convention collective. Au Bas-St-Laurent, le débrayage concerne 2300 membres de l’APTS.

Les leaders syndicaux font valoir que les postes vacants se multiplient. Selon le répondant national, Simon Dubé, en refusant de bonifier les conditions de travail des salarié·e·s du réseau public, le gouvernement se tire dans le pied. Monsieur Dubé estime que la présentation de trois offres globales, pratiquement identiques et couvrant à peine l’inflation, démontre le peu de considération des élu·e·s caquistes pour les conditions de travail des femmes, en grande majorité, et des hommes qui prennent soin de la santé physique et mentale de la population québécoise.

Les représentants syndicaux sont d’avis que les solutions existent pour mettre fin à l’exode des intervenantes en protection de la jeunesse et des psychologues du réseau public, deux groupes où l’urgence d’agir est particulièrement manifeste.

SHARE

Débrayage dans le monde de la santé