bars/sante/Économie/Actualité

Les propriétaires de bars réclament justice

 

Le propriétaire du bar Le Campus réclame un traitement équitable pour ce genre de commerces.

En entrevue à CKMN, Luc Pichette a une fois de plus déploré l’attitude du gouvernement québécois envers ces gens d’affaires. Monsieur Pichette a de nouveau employé l’expression ripoux pour décrire la perception qu’aurait le gouvernement envers les propriétaires de bars.

Luc Pichette mentionne que les bars de la région, fermés depuis le 8 décembre, ont été ouverts seulement 4 ou 5 mois au cours de la dernière année.

Monsieur Pichette estime que ce type de commerces peut très bien se plier aux règles de la santé publique comme le font les restaurants.

Dans une lettre qui lui a été transmise, Luc Pichette mentionne que le gouvernement offre la possibilité aux gestionnaires de bars de se prévaloir d’un permis de restauration.

 

SHARE

Les propriétaires de bars réclament justice