Ainés

Ainés/Politique/Actualité

Mobilisation pour obtenir une bonification des conditions économiques des aînés

Les deux députés bloquistes de la région et trois organismes s’unissent pour réclamer une amélioration du soutien financier offert aux aînés par le gouvernement fédéral.

Kristina Michaud, Maxime Blanchette-Joncas, le Carrefour 50 + du Québec, la FADOQ et la Table de concertation des aînés du Bas-Saint-Laurent ont lancé une pétition à cet effet sur le site de la Chambre des communes. Ces personnes et ces groupes demandent au gouvernement actuel de mettre en œuvre sa promesse électorale, faite lors de la campagne de 2019, en rehaussant minimalement de 10 % le montant des prestations de la Sécurité de la vieillesse. Ils veulent que cette augmentation profite à l’ensemble des aînés admissibles à ce programme.  En 2021, les montants de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément du revenu garanti représenteront un revenu annuel d’environ 18 413 $. Le président de la FADOQ Bas-Saint-Laurent, Gilles Noël, signale que 6 personnes sur 10 devront vivre avec cette somme.

Les auteurs de la pétition rappellent que les personnes âgées représentent 25 % de la population bas-laurentienne et celles-ci assistent, selon eux, impuissantes, à une baisse de leur pouvoir d’achat, conséquence d’un gel des prestations de Sécurité de la vieillesse malgré une hausse des prix à la consommation.

Par ailleurs, ils demandent au gouvernement Trudeau d’indexer les paiements de transfert en santé de 6 % et de reconnaître Internet haute vitesse service essentiel et accélérer le branchement en conséquence.

SHARE

Mobilisation pour obtenir une bonification des conditions économiques des aînés