Loisirs

Loisirs/Plein air/Actualité/Sport

Un hiver qui coûte cher au Parc du Mont-Comi

Les conditions météo coûtent très cher au Parc du Mont-Comi.

Même si la compilation n’est pas encore complétée, le directeur général, Denis Roussel, évalue les pertes à au moins 100 000 $. Monsieur Roussel indique que la pluie, reçue le 25 décembre, a complètement fait disparaître la neige dans les pistes. Il mentionne que la station n’a été en opération jusqu’ici que du 19 au 24 décembre.

Denis Roussel précise que deux pentes intermédiaires seront de nouveau accessibles mercredi.

Il souligne que 3 pentes-écoles seront également ouvertes à compter de la fin de semaine.

D’autre part, monsieur Roussel souhaite vivement que le gouvernement Legault permette mercredi la poursuite des activités dans les centres de ski, à tout le moins les remontées mécaniques.

Actuellement, le chalet est ouvert à la clientèle mais il n’y a aucun de service de restauration et de bar. Les casiers ne sont pas accessibles.

SHARE

Un hiver qui coûte cher au Parc du Mont-Comi