Jeunesse

Jeunesse/Famille</Éducation/Actualité

Les travailleuses en CPE réclament justice

Les travailleuses des Centres à la petite enfance réclament des congés payés en cas d’isolement en raison de la COVID-19.

Une quinzaine d’entre elles ont manifesté à ce sujet jeudi avant-midi à l’intersection du boulevard René-Lepage et de l’avenue de la Cathédrale. La présidente du Conseil central CSN Bas-St-Laurent, Nancy Legendre, explique qu’actuellement, les syndiquées doivent piger dans leurs banques de congés de maladie ou dans leurs journées de vacances lorsqu’elles sont en attente du résultat d’un test COVID. Madame Legendre fait valoir que ces personnes se disent injustement traitées alors que le gouvernement accepte de payer des congés de maladie pour les travailleuses œuvrant dans les services de garde dans les écoles.

Dans ce contexte, la leader syndicale considère qu’il y a donc un risque qu’une travailleuse choisisse de taire des symptômes bénins afin d’éviter les conséquences financières pour sa famille.

Nancy Legendre promet d’autres actions si le ministre de la Famille ne corrige pas le tir.

SHARE

Les travailleuses en CPE réclament justice