Religion

Religion/sante/Actualité

L’Assemblée des évêques du Québec crie à l’injustice

L’Assemblée des évêques catholiques du Québec dénonce le resserrement des mesures de santé publique dans les lieux de culte.

Dans un communiqué, le président, Mgr Christian Rodembourg, qualifie d’injustice la décision du gouvernement québécois de faire passer à 25 ou 50 le nombre de personnes dans les édifices religieux. Mgr Rodembourg déplore que ceux-ci se retrouvent dans la même catégorie que les bars. Les membres de la Table interreligieuse demandent aux autorités gouvernementales que les lieux de culte soient reclassifiés dans la catégorie des salles de spectacles, des cinémas et des théâtres, ce qui permettrait d’accueillir jusqu’à 250 personnes. Le diocèse de Rimouski est en accord avec cette demande de reclassification.

SHARE

L’Assemblée des évêques du Québec crie à l’injustice