Relations de travail

Relations de travail/Transports/Actualité

Menace de débrayage chez Béton Provincial

Menace de grève en juillet chez les employés de Béton Provincial.

Après avoir rejeté à l’unanimité la dernière proposition de l’employeur, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs du Béton du Bas-Saint-Laurent-CSN se sont dotés d’un mandat de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève, au moment jugé opportun. Selon le président du syndicat, Tommy Thibeault, l’employeur n’a pas sembler apprécier que les employés choisissent de quitter la FTQ pour joindre les rangs de la CSN pour négocier leur prochain contrat de travail. Selon monsieur Thibeault, les pourparlers achoppent sur le fait que l’employeur souhaite choisir ses vis-à-vis syndicaux ainsi que sur les salaires.

Le leader syndical estime qu’il est aberrant de constater que pour la partie patronale, ces chauffeurs de bétonnières et opérateurs d’usines valent moins que ceux de Matane ou encore du Saguenay/Lac-Saint-Jean.

Les discussions touchent les opérateurs d’usines et les chauffeurs de bétonnières de Rimouski, Lac-au-Saumon et Rivière-du-Loup.

SHARE

Menace de débrayage chez Béton Provincial