Ainés

Ainés/Politique/Actualité

Maison des aînés à Rimouski: Réaction mi-figue, mi-raisin du député

Le député de Rimouski accueille avec des réserves la construction d’une maison des aînés à Rimouski.

Harold LeBel dit se réjouir que de nouvelles places soient disponibles dans la région pour ces personnes. Monsieur LeBel aurait cependant préféré que cette maison soit construite dans le secteur de Sainte-Blandine pour se rapprocher des aînés du haut-pays et pour peut-être donner l’opportunité d’y accoler des services de santé. Il affirme avoir soumis cette idée au gouvernement.

La nouvelle maison sera construite dans le secteur du Lab-École, près de l’angle de la rue Anne-Hébert et de l’avenue Léonidas.

Le représentant péquiste fait valoir par ailleurs, que ces bâtiments coûteront 15% plus cher à opérer qu’un CHSLD et qu’ils pourront accueillir une clientèle limitée d’aînés. Pendant ce temps, Harold LeBel souligne que les autres résidents devront demeurer dans leurs vieux CHSLD.

Le député est d’avis que la réponse aux besoins d’hébergement des aînés se trouve davantage dans le maintien à domicile et l’aide à la construction de maison bigénérationnelle.

Il juge d’ailleurs insuffisants les 280 M$ cette année pour augmenter les heures de soins à domicile. Harold LeBel réclame également une amélioration des conditions de travail de ces personnes.

 

 

SHARE

Maison des aînés à Rimouski: Réaction mi-figue, mi-raisin du député