Religion

Religion/Justice/Actualité

Victoire des marguilliers en Cour Supérieure

La Cour Supérieure ordonne la réintégration de quatre marguilliers dans la Fabrique St-Germain.

L’honorable juge Guy de Blois a rendu mardi sa décision dans le cadre d’une conférence téléphonique. Nathalie Leblond, Albert Carré, Jean-Charles Lechasseur et Victor Lepage pourront donc réintégrer leurs fonctions. Conformément à cette décision du tribunal, ces marguillers pourront tenir, légalement, des assemblées de fabrique, lesquelles seront présidées par Jean-Charles Lechasseur. Ils pourront prendre des décisions et attribuer des mandats aux fins de préserver la cathédrale et protéger les actifs de la Fabrique Saint-Germain, notamment par l’obtention des couvertures d’assurance appropriées.

De plus, en vertu de cette même décision, Marcel Leblanc, ingénieur civil résidant en la ville de Québec, est autorisé à se déplacer à Rimouski pour effectuer les visites et analyses en vue de la rédaction du carnet de santé de la cathédrale, et ce, dans le respect des règles émises par le Directeur de la santé publique du Québec.

Ce carnet de santé permettra d’établir la situation réelle de l’édifice et de planifier sa restauration. Enfin, le tribunal a invité les procureurs des parties à collaborer pour la tenue prochaine d’une Conférence de règlement à l’amiable, procédure de résolution des litiges privilégiée par les tribunaux judiciaires.

SHARE

Victoire des marguilliers en Cour Supérieure