Forêt

Forêt/Actualité

Québec poursuit son implication pour tenter d’éradiquer un insecte nuisible en forêt

Le ministre des Forêts, Pierre Dufour, a fait deux annonces lundi à Rivière-du-Loup visant à poursuivre la lutte contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

Dans un 1er temps, le gouvernement du Québec modifie ce programme pour la protection des investissements en petites forêts privées afin que les aires d’une superficie de plus de quatre hectares soient dorénavant admissibles. Ce programme, doté d’une enveloppe de 20 millions de dollars jusqu’en mars 2023, consiste en des pulvérisations aériennes d’insecticide biologique réalisées par la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies. La révision permettra, à compter de 2020, de rendre le programme de protection accessible à un plus grand nombre de propriétaires forestiers. Pour l’année 2019, rappelons qu’une superficie minimale de dix hectares était requise pour pouvoir bénéficier du programme. Les producteurs forestiers de la région avaient déjà formulé une telle demande.

Soucieux de s’assurer que les forêts québécoises contribuent davantage à la réduction des gaz à effet de serre, le Québec alloue également un investissement supplémentaire de trois millions de dollars destiné aux propriétaires forestiers afin de permettre la réalisation de projets de remise en production de peuplements en contexte épidémique de cet insecte pour les deux prochaines années.

SHARE

Québec poursuit son implication pour tenter d’éradiquer un insecte nuisible en forêt