Affaires

Affaires/Histoire/Économie/Actualité

Un ouvrage fouillé sur Jules A. Brillant

Lancement jeudi d’un livre sur un grand bâtisseur du Québec moderne.

Les historiens Richard Saindon et Paul Larocque ont écrit une biographie sur Jules A. Brillant. Les deux auteurs ont mis plus de quatre ans à concevoir cet ouvrage. Richard Saindon indique que son collègue et lui ont dû passer à travers un imposant fonds d’archives.

Dans les années 1920, Jules A. Brillant s’est investi dans les domaines de l’électricité et de la téléphonie. Il a ainsi fondé la Compagnie de pouvoir du Bas-St-Laurent et Québec-Téléphone. Il est aussi à l’origine d’une école de génie maritime, devenue l’Institut maritime du Québec. Jules A. Brillant est aussi un précurseur dans le domaine médiatique dans l’Est du Québec. Richard Saindon mentionne notamment qu’il a fondé la station CJBR.

Monsieur Saindon ajoute que l’homme d’affaires a lancé la première station radiophonique FM stéréo au Canada en 1960. Une première impression à mille exemplaires, « Jules A. Brillant, Bâtisseur d’empires » est disponible dans les différentes librairies de la région.

 

SHARE

Un ouvrage fouillé sur Jules A. Brillant