Éducation

Éducation/Politique/Actualité

Projet de loi 40: La Commission scolaire des Phares sera entendue

Le président de la Commission scolaire des Phares se réjouit que son organisation puisse être entendue en commission parlementaire sur le projet de loi 40.

Gaston Rioux indique que les commissions scolaires du Bas-St-Laurent, de la Gaspésie et de la Côte-Nord vont déposer un mémoire conjoint. Monsieur Rioux maintient que le gouvernement caquiste ne devrait pas abolir ces structures ainsi que les élections qui s’y rattachent. Il est d’avis que les commissaires jouent un rôle important dans le fonctionnement du système public d’éducation, citant notamment leur travail dans le dossier du Lab-École.

Par ailleurs, contrairement à ce qu’affirme le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, Gaston Rioux s’attend à une importante centralisation des pouvoirs à la suite du changement des structures.

Sans remettre en question la compétence des personnes qui siégeront aux futurs conseils d’administration, monsieur Rioux indique qu’il a occupé différents postes dans ce domaine avant d’aboutir à la présidence de sa commission scolaire.

Les commissions scolaires deviendront des centres de services.

SHARE

Projet de loi 40: La Commission scolaire des Phares sera entendue