Affaires municipales

Affaires municipales/Politique/Actualité

Les municipalités réclament un répit financier

Photo-CKMN

Le président de l’Union des municipalités du Québec plaide pour une réduction du recours à l’impôt foncier pour les municipalités.

Alexandre Cusson a poursuivi mardi à Rimouski sa tournée des chambres de commerces pour parler du futur pacte fiscal à intervenir avec le gouvernement québécois. Dans un contexte où le commerce en ligne prend de plus en plus de place, monsieur Cusson estime que la pression financière sur les municipalités devient intenable.

Alexandre Cusson accepterait que Québec transfère aux municipalités l’équivalent de 1% de la TVQ sur un horizon de quelques années, ce qui représenterait des revenus d’1,7 milliard de dollars. Actuellement, ces transferts se chiffrent à un milliard de dollars pour les municipalités dans le cadre du pacte fiscal.

D’autre part, le président de l’UMQ et maire de Drummondville affirme que sa ville, à l’image de plusieurs autres au Québec, est confrontée à un important problème de manque de main-d’œuvre.

SHARE

Les municipalités réclament un répit financier