Tourisme

Tourisme/Transports/Économie/Actualité

Une étude sur les services maritimes

La Société des traversiers du Québec va mener une étude sur les liens inter-rives desservis par traversier entre le Bas-Saint-Laurent et la Côte-Nord.

En collaboration avec le ministère des Transports, la STQ devra notamment faire des recommandations sur le maintien des traverses privées de Rimouski-Forestville et de Trois-Pistoles-Les Escoumins, tant à court et qu’à long termes. Un premier volet de l’étude est attendu d’ici à la fin de l’année avec des scénarios pour assurer le maintien d’un service minimal en 2020 avec les opérateurs privés actuels.

L’étude complète sera ensuite déposée l’an prochain où sera proposée une offre de transport maritime inter-rives cohérente avec la mission de la STQ et répondant de manière durable aux besoins des clients tant particuliers que commerciaux. L’étude portera notamment sur les retombées des liens maritimes existants, les besoins actuels et futurs en mobilité, ainsi que sur la faisabilité tant opérationnelle que financière de différents scénarios.

Le maire, Marc Parent, estime que ses interventions auprès du ministre des Transports, François Bonnardel, ont porté fruit. Monsieur Parent, on se rappellera, avait effectué une sortie publique pour demander que la Société des traversiers prenne en charge la desserte Rimouski-Forestville à la suite d’un bris mécanique majeur sur le CNM Évolution.

SHARE

Une étude sur les services maritimes