Justice

Justice/Actualité

Un des deux agents correctionnels remis en liberté

Un des deux agents correctionnels de Rimouski, arrêté relativement à une affaire de stupéfiants, a pu reprendre sa liberté en attendant la suite du processus judiciaire.

Pierre-Yves Albert, âgé de 30 ans, a été libéré mercredi sous plusieurs conditions. Il reviendra devant le tribunal le 7 octobre pour l’orientation de son dossier. Il doit répondre à une accusation de possession de stupéfiants en vue de trafic.

De son côté, Marc-Antoine Demers, âgé de 26 ans, subira jeudi son enquête sur remise en liberté. Il fait face à des accusations de possession de stupéfiants en vue de trafic et possession non autorisée d’armes prohibées ou à autorisation restreinte.

L’enquête policière tend à démontrer que les deux hommes, travaillant au Centre de détention, effectuaient des activités de trafic de stupéfiants au sein de celui-ci.

Des perquisitions, exécutées aux domiciles des suspects, ont par ailleurs permis de saisir près de 135 comprimés de méthamphétamine, environ 285 grammes de résine de cannabis ainsi que près de 15 grammes de cannabis en vrac.

Les Services correctionnels du ministère de la Sécurité publique collaborent pleinement à l’enquête policière.

SHARE

Un des deux agents correctionnels remis en liberté