sante

sante/Actualité

Une activité de financement essentielle pour la Maison Marie-Élisabeth

Stéphane Gauthier, président du conseil d’administration de la Maison Marie-Élisabeth, Stéphanie Gagné, animatrice du marchethon, Louise Lemieux et Claude Ruest, président d’honneur du marchethon. Photo-CKMN

Les organisateurs espèrent attirer au moins 650 marcheurs au 12e Marchethon de la dignité au profit de la Maison Marie-Élisabeth.

Avec un parcours de 5,3 kilomètres, l’événement se déroulera le dimanche 5 mai dans les rues de Rimouski. L’objectif financier est fixé à 50 mille dollars. Au-delà des chiffres, l’activité vise un objectif tout aussi important selon Claude Ruest de la Financière Banque Nationale, président d’honneur pour une 2e année, soit de faire connaître cette ressource.

Monsieur Ruest rappelle que la maison de fin de vie doit aller chercher 700 mille dollars dans le milieu pour assurer son fonctionnement. Il signale par ailleurs que les 185 bénévoles permettent d’économiser entre 300 et 400 mille dollars en salaires.

Le père de Louise Lemieux a séjourné à la Maison Marie-Élisabeth pendant six semaines l’an dernier. Madame Lemieux n’a que de bons mots pour le personnel de l’établissement.

L’année dernière, 650 marcheurs ont pris part au marchethon, ce qui a permis de récolter 56 mille dollars.

SHARE

Une activité de financement essentielle pour la Maison Marie-Élisabeth