Affaires municipales

Affaires municipales/Environnement/Actualité

La MRC de La Mitis dit non aux hydrocarbures

La MRC de La Mitis renouvelle son opposition à l’exploration et l’exploitation pétrolière et gazière sur son territoire.

Le conseil des maires invoque à la fois des raisons environnementales, économiques, de sécurité et de gestion pour motiver sa position.

Malgré les démarches de plusieurs municipalités et MRC en 2016, le gouvernement du Québec de l’époque a adopté sa loi qui ne donne aucune capacité aux instances municipales de légiférer afin de protéger les espaces humains et environnementaux sensibles plaident les élus.

Ils mentionnent qu’au cours des dernières années, plusieurs changements législatifs et projets potentiels liés à l’exploration et à l’exploitation gazière et pétrolière ont soulevé des craintes concernant les impacts de ces activités, tant dans la population que dans les municipalités. Les dirigeants de la MRC estiment que les sites visés sont susceptibles de déverser des polluants dans les sources d’approvisionnement en eau potable de plusieurs municipalités, dont Sainte-Luce, Mont-Joli, Saint-Joseph-de-Lepage, Sainte-Flavie et Sainte-Angèle-de-Mérici.

 

SHARE

La MRC de La Mitis dit non aux hydrocarbures