En bref

Communications et technologie/Affaires municipales/Transports/Actualité

Affaires municipales/Politique/Actualité

Festivals/Actualité

sante/Actualité

Environnement/Actualité

Affaires/Actualité

Affaires municipales/Politique/Actualité

Sécurité publique/Transports/Actualité

Politique/Actualité

Affaires maritimes/Transports/Éducation/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Affaires maritimes/Politique/Actualité

Hébergement/Tourisme/Économie/Actualité

Jeunesse/Éducation/Actualité

Affaires maritimes/Recherche/Actualité

Affaires maritimes/Affaires municipales/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Fait divers/Actualité

Fait divers/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Jeunesse/Actualité

Affaires/Actualité

Festivals/Économie/Actualité

Affaires municipales/sante/Actualité

Festivals/Histoire/Économie/Actualité

Éducation/Actualité

Loisirs/Actualité

Tourisme/Économie/Actualité

Festivals/Culturel/Actualité

Communications et technologie/Actualité

Éducation/Actualité

Festivals/Actualité

Transports/Politique/Actualité

Politique/Actualité

Justice/Actualité

Justice/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Loisirs/Actualité/Sport

Culturel/Politique/Actualité

Festivals/Culturel/Actualité

Politique/Actualité

Fait divers/Actualité

Transports/Politique/Actualité

Recherche/Culturel/Politique/Actualité

Transports/Économie/Politique/Actualité

Affaires maritimes/Tourisme/Transports/Économie/Culturel/Politique/Actualité

Affaires maritimes/Recherche/Actualité

Fait divers/Actualité

Affaires/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Une candidature libérale dans Rimouski-Neigette/Témiscouata/Les Basques

Après avoir retiré sa candidature à la mairie de Rimouski en 2017, Chantal Pilon tente maintenant sa chance en politique fédérale.

La femme d’affaires sollicitera l’investiture du Parti Libéral dans la circonscription de Rimouski-Neigette/Témiscouata/Les Basques. Madame Pilon affirme avoir pris sa décision après plusieurs mois de réflexion. Elle mentionne que ses rencontres avec divers élus libéraux, dont le 1er ministre Justin Trudeau, l’ont convaincues de se lancer dans la course.

D’autre part, Chantal Pilon s’attend à une bataille difficile contre le député sortant du NPD, Guy Caron, lors de la prochaine campagne électorale.

Rappelons que Chantal Pilon avait retiré sa candidature de la mairie rimouskoise il y a deux ans, à la fois pour des raisons personnelles et professionnelles.

Elle confirme qu’elle est en processus de vente de son entreprise G Communication Marketing.

Chantal Pilon a occupé le poste de directrice générale de la Société de promotion économique de Rimouski. Elle a aussi présidé la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette.

SHARE

Une candidature libérale dans Rimouski-Neigette/Témiscouata/Les Basques