sante

sante/Actualité

Volonté de maintenir tous les blocs opératoires

Hôpital de Matane

Le Centre intégré de santé du Bas-Saint-Laurent veut maintenir des activités dans tous les blocs opératoires de son territoire.

La direction du CISSS réagit ainsi à la suite de la publication de statistiques mercredi dans le Journal de Québec. Elle réitère son intention d’offrir les services de base dans les salles d’opération, principalement en chirurgie générale et la couverture obligatoire pour les césariennes.

Les gestionnaires de l’établissement estiment cependant qu’il serait improbable d’atteindre un taux d’occupation de 85% avec une population de 200 mille personnes répartie sur plus de 22 mille kilomètres carrés.

Ils croient néanmoins qu’en déconcentrant certaines activités cliniques de Rimouski ou de Rivière-du-Loup, lorsque pertinent et possible sur les plans de la qualité et de la sécurité des soins, le temps opératoire peut être accru dans les autres blocs opératoires. Ils citent en exemple les équipes d’orthopédistes de Rivière-du-Loup et de Rimouski qui assurent une présence dans les secteurs de La Matanie et du Kamouraska. D’autres spécialités chirurgicales sont aussi offertes en itinérance sur le territoire, telles que l’ORL, l’ophtalmologie et la gynécologie-obstétrique.

SHARE

Volonté de maintenir tous les blocs opératoires