En bref

Pêche/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

sante/Actualité

Transports/Actualité

Culturel/Actualité

Relations de travail/sante/Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/Politique/Actualité

Relations de travail/sante/Actualité

sante/Actualité

Loisirs/Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

emplois/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Affaires municipales/Environnement/Politique/Actualité

emplois/Actualité

Affaires municipales/Politique/Actualité

Tourisme/Actualité

Politique/Actualité

Affaires maritimes/Recherche/Environnement/Actualité

Recherche/Actualité

Chasse/Pêche/Faune/Tourisme/Actualité

Affaires municipales/Transports/Actualité

Affaires municipales/Transports/Actualité

Fait divers/Actualité

Politique/Actualité

Affaires/Actualité

Transports/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

agriculture/Environnement/Actualité

Politique/Actualité

agriculture/Actualité

Éducation/Actualité

Éducation/Environnement/Actualité

Affaires municipales/Habitation/Actualité

Fait divers/Actualité

Transports/Actualité

Festivals/Culturel/Actualité

Affaires municipales/Habitation/Actualité

organismes communautaires/Actualité

sante/Actualité

Culturel/Actualité

Hébergement/Habitation/Actualité

Affaires/Actualité

Affaires/Tourisme/Transports/Actualité

Transports/Actualité

Politique/Actualité

Famille</Éducation/Actualité

Politique/Actualité

Yves-François Blanchet en tournée dans l’Est du Québec

Yves-François Blanchet, candidat à la direction du Bloc Québécois. Photo-CKMN

Le candidat à la direction du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, veut redonner une voix aux régions.

Monsieur Blanchet était de passage à Rimouski mercredi dans le cadre d’une tournée de l’Est du Québec qui l’amènera aussi à Matane et Sainte-Anne-des-Monts.

L’ancien député péquiste considère que des régions, comme le Bas-St-Laurent et la Gaspésie, n’ont pas voix au chapitre dans le Canada.

D’autre part, Yves-François Blanchet, veut faire taire les détracteurs qui considèrent que le Bloc Québécois n’a plus sa place à Ottawa. Il croit que le parti doit demeurer à la Chambre des communes jusqu’à ce que le Québec devienne indépendant.

Par ailleurs, se fiant à la fibre souverainiste dans la région, Yves-François Blanchet demeure confiant en vue des élections d’octobre 2019.

SHARE

Yves-François Blanchet en tournée dans l’Est du Québec