Religion

Religion/Actualité

Autre sujet de discorde dans le dossier de la Cathédrale

Autre rebondissement dans le dossier de la Cathédrale.

La Fabrique de la paroisse Saint-Germain se dit victime de transactions bancaires irrégulières de plus de 200 mille dollars. Quatre marguilliers ont déposé une plainte à ce sujet auprès de la Sûreté du Québec. Ils prétendent que ces sommes ont été soutirées à leur insu des comptes d’affaires par des stratagèmes frauduleux. D’autre part, les administrateurs de la Fabrique soutiennent que l’Archevêché ne respecte pas le décret prévoyant que celle-ci puisse conserver ses avoirs et ses revenus, et plus précisément, les dons pour la rénovation de la Cathédrale et l’entretien de son orgue. Les marguilliers estiment que leurs interventions auprès de Monseigneur Denis Grondin sont demeurées lettre morte jusqu’à présent.

SHARE

Autre sujet de discorde dans le dossier de la Cathédrale