Patrimoine/Religion/Histoire/Actualité

Anniversaire peu glorieux à Rimouski

Triste anniversaire mercredi à Rimouski.

Le 28 novembre 2014, la Cathédrale fermait ses portes pour des raisons de sécurité. Quatre ans plus tard, les citoyens n’ont toujours pas accès au bâtiment patrimonial.

En 2016, des leaders du milieu, avec à leur tête Louis Khalil et Chantal Pilon, avaient monté un projet qui intégrait la Coopérative de solidarité Paradis dans la Cathédrale. Entre-temps, un autre groupe a vu le jour en voulant maintenir le culte, tout en accueillant la coopérative. Les deux projets n’ont cependant jamais vu le jour.

Rappelons que l’historien du Cégep de Rimouski, Kurt Vignola, a organisé une consultation en juin 2017 afin de recueillir des propositions pour assurer l’avenir du bâtiment. Aucune d’entre elles n’a cependant été retenue par l’Archevêché.

Récemment, Monseigneur Denis Grondin a nommé un médiateur afin de tenter de trouver une solution pour assurer la pérennité de l’immeuble construit en 1862.

SHARE

Anniversaire peu glorieux à Rimouski