Relations de travail/Communications et technologie/Actualité

Les syndicats de TELUS sont inquiets

Grande inquiétude du côté des syndicats de TELUS.

Ces derniers sonnent l’alarme à la suite de l’annonce d’une cinquantaine d’offres de départ au cours des derniers jours au Québec. Les représentants syndicaux croient qu’il s’agit en fait de mises à pied déguisées. Le président du Syndicat des agents de maîtrise, Brian Leclerc, estime que ses membres peinent déjà à répondre à la demande et que ces départs ne feront qu’empirer la situation.

Les syndicats accusent l’employeur de manquer de transparence dans ce processus d’offres de départ. Ils exigent donc plus de communications de la part du géant des télécommunications afin de revoir l’organisation du travail.

Le Syndicat canadien de la fonction publique compte près de sept mille 500 membres du secteur des communications au Québec.

SHARE

Les syndicats de TELUS sont inquiets