Relations de travail/sante/Actualité

Mise au point du Centre intégré de santé

Le Centre intégré de santé du Bas-Saint-Laurent veut apporter des nuances relativement à certaines informations véhiculées par l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux concernant la négociation de la convention collective locale.

Le CISSS estime que le syndicat véhicule de mauvaises informations, alimentant ainsi un climat d’inquiétude et d’incertitude chez les employés représentés. Les dirigeants du centre intégré de santé considèrent que cette façon de faire inappropriée, contribuant ainsi à une démobilisation des employés ainsi qu’à la détérioration du climat de travail.

Les deux parties ont été incapables de s’entendre sur les 26 matières locales avant la date limite du 30 septembre. Elles sont en attente de la désignation d’un d’un médiateur arbitre. Celui-ci est un levier pour faire avancer les discussions entre les parties et tenter d’arriver à une entente dans les meilleurs délais.

Le Centre intégré de santé bas-laurentien a déjà signé un accord avec la CSN et convenu d’ententes de principe avec la Fédération Interprofessionnelle de la Santé du Québec ainsi que le Syndicat canadien de la fonction publique.

SHARE

Mise au point du Centre intégré de santé