sante

sante/Actualité

Des statistiques intéressantes dans le secteur infirmier

Le Bas-St-Laurent se démarque à divers égards du reste de la province dans le domaine infirmier.

L’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec vient de publier son dernier portrait à ce sujet. Au 31 mars dernier, un peu plus de mille 800 infirmières et infirmiers exerçaient la profession sur le territoire bas-laurentien, soit 2,6 % de l’effectif provincial. La région se démarque avec le taux de poursuite du cheminement DEC-BAC le plus élevé de la province. En moyenne, 84 % de la relève infirmière titulaire d’un DEC en soins infirmiers s’inscrit au baccalauréat dans l’année suivant l’obtention du DEC. L’effectif infirmier de la région est ainsi l’un des plus scolarisés du Québec: 46 % sont titulaires d’un baccalauréat en sciences infirmières, comparativement à 44 % pour l’ensemble du Québec. Le Bas-Saint-Laurent affiche également l’un des meilleurs taux de rétention de sa relève infirmière : 84 %, en moyenne, exercent toujours dans la région cinq ans après l’entrée dans la profession.

Malgré ces statistiques encourageantes, l’effectif infirmier de la région a enregistré une décroissance de 5,8 % au cours des cinq dernières années, tandis que la croissance provinciale s’élève à 2,2 %. On compte ainsi une centaine d’infirmières et infirmiers de moins qu’en 2013-2014.

La région a néanmoins toujours 9 infirmières et infirmiers pour mille habitants, ce qui la place légèrement au-dessus de la moyenne provinciale de 8,4.

SHARE

Des statistiques intéressantes dans le secteur infirmier